Sélectionner une page
icon-couteaux-blanc

Couteaux pliants

Fabrication Française de couteaux

Coutellerie artisanale

Quand utiliser
un couteau pliant ?

Sans arrêt, dirons-nous ! À l’instar de ses homologues fixes, le couteau pliant se fait couteau de cuisine, couteau de table ou couteau d’extérieur. Les grands modèles se défendent à la chasse ou en bivouac. Passez en mode survie avec les Morta XL, dignes des plus grandes armureries, et répondez ainsi aux attaques de saucisson, pain et autres bataillons de pique-niques. Couteaux artisanaux français directement natifs du terroir régional de Brière, les Morta pliants feront de vous les représentants d’un patrimoine vivant. Car oui, le Morta, après 5 000 ans de sommeil est revenu à la vie.

Les avantages
des couteaux pliants ?

Issu de la gamme de couteaux traditionnels, le couteau pliant multiplie les atouts. Son aspect compact lui permet de trouver sa place tant dans votre poche, que dans le sac du randonneur ou le panier de déjeuners gourmands. Son excellente prise en main apporte confort et praticité. Que vous partiez à la chasse, à la pêche ou en forêt, dégainez votre couteau pliant aussi vite que votre bonne humeur. Plutôt casanier ? Pas de problème, les couteaux pliants servent à bricoler, cuisiner, jardiner sans distinction.

Couteaux Morta Pliants 
Durables et robustes

Seuls quelque 10 à 20 % d’un tronc de Morta sont exploitables. Ne travailler que les plus beaux éléments garantit l’excellence de sa qualité. Pour l’acier, il en va de même. Couteaux Morta ne sélectionne que les meilleurs pour favoriser la solidité de la lame. Sandvik, Damas ou carbone, tous présentent une dureté entre 59 et 61 HRC Rockwell. Chaque étape se fait à la main par les couteliers et coutelières professionnels : forge, martelage, patinage, guillochage. Un savoir-faire traditionnel et ancestral qui fait la fierté de l’atelier JHP et de toute la Brière.

En savoir plus sur nos Couteaux pliants

L’histoire du couteau pliant

Le couteau de poche pliant apparaît environ 500 ans avant Jésus-Christ avec un manche en os. Le plus ancien fut découvert en Autriche, à Hallstatt. Puis les Romains fabriquent le couteau pliant à friction à base de bronze qui leur sert d’outil multifonction. Une simple pression du pouce le maintenait ouvert. Les Vikings, quant à eux, préféraient les couteaux à fermoir avec loquet, même si le modèle pliant à friction restait d’actualité.

Les siècles passent, les soldats du XVIIe siècle se battent désormais avec le Gully, peut-être pour son nom évocateur : le couteau à poignée-pistolet. Les paysans et ouvriers s’arment d’un outil moins onéreux, le Penny knife, fabriqué à Sheffield en Angleterre. L’an 1660 marque l’arrivée du cran d’arrêt. Suivent alors de nombreux modèles. Couteau papillon ou « balisong », couteau japonais Higonokami, couteau de poche Defender, Stiletto, Spyderco, Linerlock, Laguiole ou Opinel restent les plus célèbres.

Le saviez-vous ? Le principe du couteau suisse remonte à l’Antiquité. Les Romains l’équipaient d’une cuillère, d’une fourchette, d’une pointe, d’une spatule et d’un pic.

Couteaux Morta Pliants | Le choix sans compromis

Ces petits bijoux de l’artisanat français se déclinent en plusieurs modèles classés selon leur taille et leur type d’acier. Le dénominateur commun ? Le manche en bois précieux, le Morta, chêne des marais de Brière. Nourri à l’huile végétale, il se rehausse à la demande d’incrustations d’ivoire de mammouth pour un parfait mariage d’or noir et d’or blanc. Envie de coloré ? Optez pour un liseré bleu en fibre vulcanisée. Leur longueur varie entre 16 cm et 24,4 cm (couteau ouvert, soit de 9 à 13,5 cm replié).

Tous sont façonnés dans l’atelier JHP situé à Saint-André-des-Eaux. Trop loin pour vous ? Retrouvez tous nos produits (couteau droit et pliant) et accessoires (étuis, goodies) sur notre boutique. Les prix et les conditions de livraison (France ou étranger) y sont détaillés.

Envie d’offrir un cadeau exceptionnel ? Faites graver le prénom de l’heureux propriétaire, 4 typologies vous sont proposées pour un couteau sur-mesure et unique.

Les couteaux Morta Massif inox

L’acier inoxydable rend cette gamme polyvalente. Marées, vents et tempêtes ne l’arrêtent pas. En cuisine ou en balade, le couteau fait le job où qu’il aille.

Le Mini Morta Massif, une des plus petites pièces de la collection Couteaux Morta. Il ne mesure que 9 cm, replié. Au fond de la poche ou dans son étui accroché à la ceinture, il vous suit partout.

Le Morta Massif, simple et efficace, s’attaque à des ennemis un peu plus conséquents grâce à sa lame d’une longueur totale de 11 cm.

Le Morta Massif XL, l’aîné de la série Massif, rend hommage aux anciens grands pliants de chasse de Thiers du milieu du XXe siècle.

Les Morta Massif bruts de Forge

L’acier carbone Sandvik donne à ces couteaux robustesse, pureté et authenticité. Dignes du patrimoine local qu’ils représentent, ils puisent dans le Morta toute leur force de caractère.

Le Mini Morta Brut de Forge se glisse partout. Randonnées, parties de chasse ou week-end scoutisme, il s’adapte sans jamais se plaindre.

Le Morta Massif Brut de Forge voit un plus large et s’attaque à un gibier un peu plus gros. Rosette ou cèpes, il ne fait pas de jaloux. Tous goûteront à sa coupe.

Le Morta Massif Brut de Forge ne plaisante pas, nous entrons là dans la cour des grands. Serez-vous de taille ?

Les Morta Massif Damas

Envie de jouer entre beauté surannée et alliance de matières bois et acier ? Les choisirez-vous neutres ou personnalisés ?

Le Mini Morta Damas n’a peur de rien. Il arbore fièrement les couleurs de Brière et de Damascus.

Le Morta Massif Damas, imperturbable en toute circonstance n’a d’égale que sa pluralité d’occasions de l’utiliser.

Le Morta Massif Damas XL associe les marques de noblesse tout en naturel. Grand frère de la collection, il ne rechigne devant rien. Serez-vous à la hauteur ?

Quel acier choisir pour un couteau pliant ?

L’acier carbone pour son tranchant

Chez Couteaux Morta, l’acier carbone 90mcv8 présente une dureté de 60 HRC Rockwell, soit de très haute qualité. L’excellence de son tranchant fait parfaitement alliance avec la noblesse du Morta qui compose le manche. Vous le trouverez sur les gammes Brut de Forge.

L’acier inoxydable pour son caractère

Acier très prisé pour sa facilité d’entretien, la qualité de sa coupe sied à tous les professionnels de la cuisine. Les métiers de plein air ou en milieu aquatique l’apprécient tout particulièrement. Couteaux Morta choisit un des meilleurs aciéristes pour équiper ses modèles « Massif » : le Sandvik 14c28n pour sa dureté de 59 HRC Rockwell.

L’acier Damas pour sa beauté inégalée

Issu de la technologie de la métallurgie des souples, son aspect moiré le distingue entre tous. Ses arabesques typiques lui confèrent un caractère aussi fort que celui que la Brière donne au Morta. Les nuances de noir du Morta associées à celles du Damas renforcent l’âme artisanale de ces couteaux d’exception.

Les différents systèmes d’ouverture des couteaux pliants

Les couteaux automatiques

Ils s’ouvrent par simple pression sur un bouton placé sur le manche. Si la lame s’éjecte vers l’avant, on parle d’OTF (Out The Front).

L’ouverture assistée

Autrement nommé semi-automatique, ce système nécessite une aide manuelle pour éjecter la lame.

Le bouton de pouce (ou thumb stud)

En toute logique, ce procédé consiste en un bouton placé sur la lame pour que le pouce appuie dessus. Existe sur un côté de la lame pour les droitiers ou gauchers, mais aussi sur chaque face. Il convient alors à tout utilisateur.

Le trou de lame (ou thumb hole)

Comme son nom l’indique, un trou (ou ajour) dans la lame permet au pouce de l’accrocher pour la manipuler.

L’ergot (ou flipper)

La lame dépasse du manche quand le couteau est fermé. Le pouce actionne cette petite languette pour la dégager.

L’ouverture par l’ongle (nail nick)

Elle consiste en une petite encoche dans laquelle insérer le pouce pour libérer la lame. C’est précisément ce dispositif que vous trouverez sur les créations de la coutellerie JHP. Fleuron des artisans régionaux locaux.

À savoir qu’un couteau pliant peut combiner plusieurs mécanismes d’ouverture.

Les différents modes de verrouillage

La lame est déployée, très bien ! Désormais, mieux vaut sécuriser le mécanisme d’ouverture grâce à un système de verrouillage. Plusieurs procédés existent.

Le liner-lock permet à une platine de bloquer la lame en s’appuyant sur son talon.

Le frame-lock se sert de l’ensemble du manche pour immobiliser la lame.

Le back-lock suppose de presser la pompe située à l’arrière pour actionner la tige de blocage. À l’inverse, la pompe du front-lock se trouve à l’avant.

La virole, composée d’une partie fixe et d’une autre coulissante, se positionne entre le manche et la lame pour verrouiller cette dernière.

Le système piémontais (ou Vernantin) se distingue par l’embout au talon de la lame.

Le cran forcé (slip-joint) utilise un ressort qui appuie sur le talon de la lame.

Étui en cuir de poche et fourreau

Même si le couteau pliant se manipule plus facilement, il reste conseillé de le ranger dans un étui. Ainsi, vous le protégez des agressions extérieures. Nous vous proposons des étuis en cuir noir ébène, droits, horizontaux et verticaux.

Détail : cela vous donne un petit côté aventurier très sympa que vous pouvez renforcer avec un tour de cou. Pour partir en rando ou en pique-nique, glissez votre mug Morta ou vos affaires dans le Tote Bag à l’effigie de l’atelier JHP.

Le fourreau, pour sa part, est prévu pour les couteaux fixes. Dans la cuisine, sur l’établi, dans tout placard ou tiroir, il évite la désagréable rencontre de la main avec la lame. Comme n’importe quel objet tranchant, il nécessite un minimum de sécurité. Couteaux Morta a choisi de le proposer en cuir pour un aspect naturel et traditionnel. Restons entre matières nobles.

Fourreaux et étuis, estampillés du logo de l’atelier JHP, revêtent un caractère d’autant plus chic et authentique.

Entretien de la lame d’un couteau pliant

Le nettoyage

Le respect des matières prime. Ainsi, vous pouvez nettoyer les lames en acier inoxydable à l’aide d’un chiffon mouillé et d’eau savonneuse. Pour les aciers Damas et Bruts de forge, il est recommandé d’utiliser un linge doux et sec. Le manche en Morta, lui, ne souffre aucune humidité. Il a été soigneusement huilé en atelier, il est donc parfaitement protégé. Rappelez-vous, le Morta, sort de cinq millénaires au fond de la tourbe briéronne. Il a hâte de rester au sec. L’ivoire ou la fibre vulcanisée, comme toutes les matières naturelles (corne, etc.) réagissent de la même manière. Douceur, avant tout.

Nettoyez bien les interstices. Des saletés, poussières peuvent s’insérer dans le mécanisme d’ouverture ou de verrouillage de votre couteau.

L’affûtage

Comme ses pairs, le couteau pliant s’aiguise avec un fusil ou une pierre naturelle. Votre coutelier vous propose la pierre à aiguiser sur la boutique.

D’autres accessoires vous attendent : mug, tour de cou, etc.

Les couteaux Morta sont des pièces haut de gamme, un savoir-faire artisanal traditionnel. Made in France, please !

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de port